Mariage

יִשָּׁמַע בְּעָרֵי יְהוּדָה וּבְחֻצוֹת יְרוּשָׁלִַם קוֹל שָׂשׂוֹן וְקוֹל שִׂמְחָה קוֹל חָתָן וְקוֹל כַּלָּה

« Puisse-t-on entendre, dans les villes de Judée et les rues de Jérusalem, la voix d’allégresse et la voix de joie, la voix du nouvel époux et la voix de la nouvelle épouse » (Sheva berakhot – Jérémie, 33:10-11)

Le mariage juif s’appelle Kiddoushin de la racine K.D.SH – saint : le mariage est un acte qui sanctifie la relation de couple

La cérémonie religieuse a toujours lieu après le mariage civil conformément aux lois françaises. Selon les pratiques du judaïsme libéral, la cérémonie est égalitaire ainsi que l’acte de mariage (ketouba) qui engage les deux époux l’un envers l’autre. Les anneaux sont échangés et chacun des conjoints prononce la phrase consacrée.

Si les couples mixtes sont les bienvenus à Kehilat Kedem, les mariages mixtes n’y sont pas célébrés. En effet, la conception juive du mariage est l’établissement d’un contrat entre deux juifs qui s’engagent à fonder un foyer juif, devant deux témoins juifs qui attestent de la judaïté des parties.

Pour autant, le judaïsme peut être vécu et transmis au sein d’un foyer mixte et c’est le rôle de la synagogue que d’aider à cette transmission. Les enfants des couples mixtes y sont considérés comme les autres dans l’enseignement. D’un point de vue statutaire, la bar ou la bat mitsva tient lieu de confirmation de judéité pour un enfant de couple mixte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s